Psychotherapeute

Le Psychothérapeute est un professionnel habilité à traiter des personnes souffrants de troubles psychiques ou somatiques. Son travail consiste à aider ses patients non seulement à se libérer des traumatismes du passé, mais aussi à se comprendre dans le but d’atteindre un mieux être intérieur.

Pour être un psychothérapeute compétent, cela nécessite une solide formation en psychothérapie qui dure plusieurs années (3 à 5 ans).  Ces formations contiennent des techniques d’intervention et théories spécifiques qui sont propres au courant abordé, des éléments de psychologie et de psychopathologie. Un travail personnel en psychothérapie et une supervision par un paire est également de rigueur.

Il n’existe donc pas une seule forme de psychothérapie mais de nombreuses (analytique, comportementaliste, systémique, hypnose, expérentielle, humaniste …). Il existe tant d’êtres humains différents qu’il serait illusoire de croire qu’une seule méthode, une seule façon de penser pourrait tout résoudre et chez tout le monde.

C’est donc au patient à choisir le thérapeute et/ou la psychothérapie qui lui convient.

Ma consultation

J’y accueille toute personne, enfant, adolescent ou adulte, en souffrance et/ou en désir de changement.
«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre.» (Marc-Aurèle)

En général, les séances sont hebdomadaires et durent de 45 min à 1h. Elles peuvent devenir bimensuelles ou mensuelles selon l’avancé du travail. Elles peuvent se faire en individuel, couple ou famille et visent à dénouer les conflits/difficultés afin de réinsuffler à la personne, au couple, à la famille de meilleures capacités de fonctionnement.

Je reçois la personne ou les membres de la famille qui présente un ou des symptômes dont on fait l’hypothèse qu’il(s) est (sont) à l’origine des difficultés dans la famille, dans le couple. C’est donc au cours de ces entretiens que le sens du symptôme et la manière dont il réorganise la famille/le couple sont mis à plat et retravaillés pour un meilleur fonctionnement familial et personnel.

Les situations que je suis :

Les maladies psychosomatiques, la dépression, le burn-out, les difficultés émotionnelles et relationnelles, les troubles et la phobie scolaires, toutes questions en rapport avec l’identité, les difficultés liés à la relation enfants-parents, ado-parents, couple, tous ce qui peut survenir au cours du cycle vital (naissance, maladie, divorce, deuil, interruption de grossesse, perte d’emploi) …

Mes outils: La thérapie systémique, TCC (orientation sexofonctionnelle), EFT, PDMY, Relaxation

Ma methode : la therapie systemique

Elle est basée sur l’étude du fonctionnement relationnel des systèmes.

Un système est un ensemble d’objets en interaction, on considère que le tout est plus important que la somme des parties : c’est-à-dire que 1+1 ne fait pas 2 mais 3 (1+1+ la relation entre les 2).  De ce fait, on considère qu’un couple, une famille est un système.

Tous systèmes (couple, famille, entreprise,….) a une tendance à l’homéostasie, c’est-à-dire favoriser l’équilibre en diminuant les différences et en évitant les changements mais il est également capable de transformation et donc de favoriser le changement et d’augmenter les différences pour une meilleure adaptation à la vie.

Lorsqu’un élément change (naissance, adolescence, mariage, mort, trauma, changement social,….), l’ensemble du système change, une crise survient  et la structure du système entre en mutation.  La déstabilisation ressentie peut provoquer des symptômes dans le but d’aider à maintenir l’homéostasie.  Le symptôme va protéger le système en place, et en même temps exprimer la souffrance du système, ainsi que la nécessité de sa remise en question et de sa transformation pour survivre.

Une crise et donc, éventuellement, un symptôme peut être provoqué par une évolution du cycle vital, c’est-à-dire les grandes phases qui jalonnent notre vie (naissance, enfance, adolescence, couple, mariage, divorce, …..).  Tous ces changements nécessitent un réajustement des relations.